Revoir culte 20 février : L’Amen de Dieu avec l’Imam Faker Korchane

Culte avec l’Imam Faker Korchane

L’histoire de la paroisse de Montparnasse-Plaisance, c’est d’être née hors l’Église, hors de toute structure officielle, à l’étranger pourrait-on dire, à l’extérieur des murs de Paris au 19e siècle.
De ce passé aventurier et curieux d’autres horizons, renforcé par la volonté des générations de nouveaux paroissiens qui se sont succédé pendant plus d’un siècle, Plaisance s’est forgé une attitude d’ouverture et d’hospitalité.
Aujourd’hui, le contexte est au raidissement des positions identitaires de toute part, en religion comme en politique. Alors il est impératif de s’informer, de découvrir l’autre, de s’ouvrir à la différence et de ne pas rester dans l’ignorance. Il est urgent d’entretenir la conversation entre les religions, de partager nos difficultés, de se retrouver autour des mêmes problèmes et de trouver ensemble une voie vers un monde meilleur.

Ce matin, nous avons l’honneur et la joie d’accueillir l’Imam Faker Korchane qui a bien voulu assurer la prédication pendant ce culte.
J’ai rencontré Faker il y a trois ans dans un séminaire intitulé « Femmes et ministères dans les monothéismes » qui regroupait des juifs, des musulmans, des catholiques et des protestants.
Faker se présentera lui-même, mais je peux dire qu’il représente un Islam libéral, nourri de réflexion et de rationalité. Pas étonnant pour un prof de philo !
Faker se bat pour que vive la mosquée Fatima, où il intervient aux côtés de sa collègue, Kahina Bahloul, femme et imame, devant une assemblée d’hommes et de femmes réunis.

Faker a donc la gentillesse ce matin, de nous apporter l’Islam à domicile. Il va nous faire découvrir ses textes sacrés, sa langue, sa pensée, sa foi. C’est lui qui va assurer la prédication de ce culte, à partir de versets du Coran qui nous parlent du lien qui, au milieu de la création, unit Dieu et les humains.
Nous allons peut-être nous trouver un peu déstabilisés, peut-être même perdus, mais rassurez-vous, nous ne prenons aucun risque à être un peu déstabilisés. C’est même le préalable à tout dialogue interreligieux.
Pasteur Marie-Pierre Cournot

Coran, sourate 33, Les Coalisés, versets 70 à 72 :
70. Vous qui croyez, prémunissez-vous envers Dieu, ne tenez que le propos adéquat.
71. Qu’Il réforme vos actions, qu’Il vous pardonne vos péchés – quiconque obéit à Dieu, à l’Envoyé, connaît le triomphe insigne.
72. Nous proposâmes le dépôt aux cieux, à la terre et aux monts : ils déclinèrent de s’en charger, tant ils en éprouvaient de transe. L’homme, lui, s’en est chargé…- par comble d’ignorance et d’iniquité.

Prédication par l’Imam Faker Korchane : en pdf

Notre prochain rendez-vous avec l’Imam Faker Korchane : samedi 2 avril à 10h30 dans le cadre de notre étude biblique sur la création (au temple et par Zoom. Lien de connexion dans l’agenda de la paroisse)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s