Revoir le culte du 23 janvier : Je crois, viens au secours

1 Samuel 1,12-17 :
Comme la prière d’Anne se prolongeait devant le SEIGNEUR, Eli observait sa bouche. Anne parlait dans son cœur ; seules ses lèvres remuaient, mais on n’entendait pas sa voix. Eli pensa qu’elle était ivre. Il lui dit : Jusqu’à quand resteras-tu ivre ? Va cuver ton vin ! Anne répondit : Mon seigneur, je ne suis pas une femme entêtée, et je n’ai bu ni vin ni boisson alcoolisée ; je me répandais devant le SEIGNEUR. Ne me prends pas, moi, ta servante, pour une femme sans morale, car c’est l’excès de ma douleur et de ma contrariété qui m’a fait parler jusqu’ici. Eli répondit : Va en paix ; que le Dieu d’Israël te donne ce que tu lui as demandé !

Marc 9,14-25 :
Lorsqu’ils furent arrivés près des disciples, ils virent autour d’eux une grande foule de gens, et des scribes qui débattaient avec eux. Sitôt que la foule le vit, elle fut en émoi ; on accourait pour le saluer. Il leur demanda : De quoi débattez-vous avec eux ? De la foule, quelqu’un lui répondit : Maître, je t’ai amené mon fils, qui a un esprit muet. Où qu’il le saisisse, il le jette à terre ; l’enfant écume, grince des dents, et devient tout raide. J’ai prié tes disciples de chasser cet esprit, et ils n’en ont pas été capables. Il leur dit : Génération sans foi, jusqu’à quand serai-je avec vous ? Jusqu’à quand vous supporterai-je ? Amenez-le-moi. On le lui amena. Aussitôt que l’enfant le vit, l’esprit le secoua violemment ; il tomba par terre et se roulait en écumant. Jésus demanda au père : Depuis combien de temps cela lui arrive-t-il ? — Depuis son enfance, répondit-il ; souvent l’esprit l’a jeté dans le feu et dans l’eau pour le faire périr. Mais si tu peux faire quelque chose, laisse-toi émouvoir et viens à notre secours ! Jésus lui dit : « Si tu peux ! » Tout est possible pour celui qui croit. Aussitôt le père de l’enfant s’écria : Je crois ! Viens au secours de mon manque de foi ! Jésus, voyant accourir la foule, rabroua l’esprit impur en lui disant : Esprit muet et sourd, c’est moi qui te l’ordonne, sors de cet enfant et n’y rentre plus !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s